Le bonheur est tout prêt, cours-y vite !

Vous connaissez cette belle citation du Bouddha : Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est très difficile de le trouver en nous, il est impossible de le trouver ailleurs.

Comment trouver le bonheur en nous ? Très concrètement, il s’agit de rester à l’intérieur de nous, en contact avec ce que nous vivons. Mais c’est compliqué d’y rester car l’expérience peut être très désagréable ou ennuyeuse. Nous nous tournons alors de manière très automatique, vers des solutions extérieures pour éviter de sentir l’inconfort et pour trouver le bonheur ailleurs. Fuir l’insatisfaction, éviter la souffrance est un comportement très profondément intriqué dans nos cellules et dans nos mémoires inconscientes et cet automatisme nous éloigne de nous-même et du bonheur d’être.

 

Vous pouvez par exemple avoir un bon job, tomber amoureux, vous vous sentez alors très heureux à ce moment-là, puis le temps passe et tout s’évanouit. Et c’est alors qu’on se dit que tout irait mieux si on avait plus d’argent et 10 kg de moins…… La vie ressemble alors à une lutte perpétuelle avec un infime taux de réussite.

 

Pourquoi méditer ?

Bien que la recherche du bonheur et de la paix soient les deux édifices sur lesquels nous construisons notre vie, nous passons souvent à côté, car nous recherchons un bonheur superficiel, dans la nourriture, les possessions, le travail, les plaisirs sexuels ou encore le respect.

Malheureusement ça ne marche pas car ce bonheur de surface n’apporte que des sensations de soulagement, une forme de détente qui se produit lorsqu’une tension est satisfaite.  Parce que ça dure depuis longtemps, il est temps de changer de stratégie et la méditation va nous y aider !

Comment la méditation nous aide ?

Maintenant, voyons comment la méditation de pleine conscience peut vous aider à vivre ce bonheur. Quand vous méditez, vous apprenez à contrôler votre mental, à vous placer en dehors de l’incessant cycle de désirs et d’aversions. Vous pouvez apprendre à ne pas vouloir ce que vous voulez, à reconnaître les désirs sans être contrôlé par eux. Vous pouvez par exemple avoir peur de quelque chose sans être obligé de rester dedans.

Parce que nous développons l’auto-compassion, nous pouvons nous voir comme nous sommes, sans illusion, sans jugement ni résistance d’aucune sorte.

Le bonheur se trouve dans l’acceptation de qui nous sommes vraiment. Accueillir tendrement cette partie de nous qui est triste, agacée ou frustrée car en fait elle existe, elle fait partie de notre réalité ! Cette partie de nous a juste besoin de notre écoute profonde et de notre compassion pour s’apaiser et guérir. Le moyen le plus radical, le plus rapide et le plus efficace pour vivre cette paix, c’est de vivre le moment présent … quel qu’il soit !

Le bonheur à notre portée

Les neurosciences nous rappellent que la méditation de pleine conscience pratiquée régulièrement modifie la façon dont nous ressentons notre environnement et notamment les zones qui gèrent l’empathie, la conscience de soi et la concentration.

Grâce à l’entrainement de l’esprit, notre cerveau devient plus apte à la sérénité, à la compassion et au bonheur.

En changeant notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie et ce changement, nous le devons à l’entraînement de notre esprit qui impact notre cerveau.

Ainsi, la qualité de notre vie dépend de la façon dont fonctionne notre esprit.

La pleine conscience est essentielle si l’on veut se transformer soi-même et créer une famille et une société plus heureuses. Comme nous le rappelle le maître Thich Nath Hanh, c’est le miracle qui nous permet de vivre chaque instant en étant pleinement vivant. Le fruit le plus profond de la pratique de la méditation, c’est de prendre conscience que la paix et la joie sont accessibles, en nous et autour de nous, ici et maintenant. C’est quelque chose que nous pouvons goûter et offrir à tous ceux que nous rencontrons et aimons.

 

En savoir plus sur le programme MBSR : CLIQUEZ-ICI